Gabriel Aubry | FFSA – INTERVIEW | 2014
15166
post-template-default,single,single-post,postid-15166,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

FFSA – INTERVIEW | 2014

Tony-Kart_Gabriel-Aubry_Equipe-de-France-FFSA_KF

FFSA – INTERVIEW | 2014

Membre de l’Equipe de France FFSA Karting 2014

A l’aube d’une saison qui s’annonce autant chargée que capitale pour la suite de sa carrière, Gabriel a pris part pour la troisième année consécutive au stage de préparation de l’Equipe de France FFSA Karting à Chamonix. En effet, le jeune Francilien s’engagera dans pas moins de cinq compétitions en 2014 avec en point d’orgue le Championnat du Monde KF au mois de septembre à Essay. Avant de s’envoler pour l’Italie et la Winter Cup, le pilote Tony Kart répond à notre interview ‘décalée’.

Si vous étiez…

Un autre pilote ?
Loïc Duval. Sûrement le pilote que j’envie le plus ! Sa place chez Audi en LMS et sa pointe de vitesse, au Mans notamment, y sont pour quelque chose !
Une voiture ?
Une Aston Martin One 77 !
Un circuit ?
La Conca en Italie. C’est le circuit où je prends le plus de plaisir à rouler.
Une écurie de Formule 1 ?
McLaren pour l’image professionnelle qu’elle dégage.
Une star ?
Zlatan Ibrahimovic. C’est un meneur d’hommes et d’équipe.
Un film ?
‘8 Miles’.

 

Si vous pouviez…
Participer à un événement sportif automobile ?

Les 24 Heures du Mans, c’est ma course favorite, j’y assiste depuis tout petit.
Conserver un seul instant de votre carrière sportive ?
Mon premier podium WSK à Genk.


Organiser le voyage de vos rêves ?

De New York à Tokyo en passant par Londres.
Décider de votre avenir sportif ?
Pouvoir continuer ma carrière en LMS, DTM ou V8 Supercar après le karting.

 

Si vous deviez…
Changer de pays ?

J’aime trop Paris pour partir à l’étranger.
Pratiquer un autre sport de haut niveau ?
J’adore le Football Américain. Même si les temps de jeu sont très courts, il y a une importante débauche d’énergie comme dans une manche ‘qualif’ en karting.
Retenir un seul de vos adversaires jusqu’à aujourd’hui?
Je n’ai jamais eu de véritable rivalité avec quelqu’un. Il y a tellement de concurrents différents à ce niveau.

Communiqué Kartcom / © Photo KSP