Gabriel Aubry | LA CONCA – ITALIE | KARTING – 2014
15158
post-template-default,single,single-post,postid-15158,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

LA CONCA – ITALIE | KARTING – 2014

La Conca - Gabriel Aubry - Gabi Aubry - Karting - Tony-Kart - 2014

LA CONCA – ITALIE | KARTING – 2014

Dans le top 10 européen à La Conca

Rapide, Gabriel a toujours été le plus efficace des pilotes du Tony Kart Racing Team à Muro Leccese, lors de la première compétition du Championnat d’Europe KF 2014 sur le circuit de La Conca. Ce bilan positif se solde par une 9e position au classement provisoire alors qu’il reste encore 3 épreuves à disputer. Après des essais libres très concluants où il réalisait le meilleur temps de ses deux dernières séances, les chronos de Gabi n’étaient pas facilités par la présence simultanée de 33 pilotes sur la piste, d’autant que sa 2e série ne bénéficiait pas d’une adhérence optimale comme celle de la 1ère série roulant dans la gomme des Vega de la KFJ. Il réalisait un excellent 2e temps, à 6 centièmes du leader, mais se retrouvait seulement 11e au classement général. Dans la 1ère manche, Gabriel se faisait accrocher au freinage dès le 2e tour et rétrogradait 17e. Un peu énervé, il se déchainait pour remonter 10e avec le meilleur temps. 3e, puis 2e avec un autre meilleur tour , il devait se battre pour revenir 8e dans la dernière après avoir été pointé 17e en début de course lors d’un incident, alors que son Tony Kart/Vortex n’avait pas encore atteint son meilleur niveau de performance. La situation restait cependant favorable avec une 11e position au classement intermédiaire. Lors des phases finales, l’enjeu était double : passer le départ sans encombres et gérer les premiers tours en attendant que la machine se mette en marche, comme disent les spécialistes. Une course pleine de sagesse menait Gabi à la 8e position de la préfinale. Start satisfaisant en finale, malgré une place sur la file extérieure, et 7e position au 2e tour, puis passage par la 12e position jusqu’au 6e tour suite à l’attaque d’un groupe de furieux, et remontée régulière ensuite jusqu’à la 8e position dans les roues de Nicklas Nielsen, le meilleur résultat français de la compétition.

 

« Je ne suis pas mécontent du meeting européen de La Conca. » expliquait plus tard Gabriel. « J’étais très rapide en début de week-end, mais j’ai perdu un peu de performance dans les phases finales pour pouvoir me battre devant. J’ai géré au mieux, le but étant de marquer des points au championnat. Je suis actuellement 9e, ce n’est pas si mal, et j’espère faire mieux dès Zuera avec un kart plus compétitif. »

 

Communiqué Kartcom / © Photo KSP

8

Finale