Gabriel Aubry | PAU – FRANCE | F4 – 2015
15139
post-template-default,single,single-post,postid-15139,single-format-standard,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive

PAU – FRANCE | F4 – 2015

Pau - Gabriel Aubry - Gabi Aubry - F4 - Ledenon -

PAU – FRANCE | F4 – 2015

Bien parti dès la 1ère épreuve du Championnat de France F4 à Lédenon, Gabriel Aubry a rencontré quelques difficultés sur le circuit Bugatti avant de redresser brillamment la barre dans les rues de Pau, lors du 3e rendez-vous. Le premier tiers de la saison 2015 salue son retour dans le top 5, mais consacre surtout ses qualités, vitesse et maturité, qui confirment un potentiel de tout premier plan en monoplace. Si le week-end pluvieux du Mans a été loin d’apporter les satisfactions espérées, l’aisance de Gabriel sur piste humide n’était pas en cause comme l’ont prouvé ses performances aux essais libres libres du Grand Prix de Pau où il signait le 2e meilleur temps sous la pluie. « Le meeting a très bien commencé ! » commente le pilote. « Je m’étais bien préparé et j’ai pu soutenir un bon rythme dès les premiers roulages dans les rues de Pau, même avec une adhérence limitée. »

Son aisance se confirmait pendant la séance d’essais qualificatifs, cette fois sur une piste sèche. « Vu l’importance d’une bonne place sur la grille de départ à Pau, tout le monde est parti le couteau entre les dents pour les chronos. Se ménager des tours clairs est une priorité dans ces conditions. Je m’en suis plutôt bien sorti. J’ai continuellement cherché la limite, et j’ai fini par la trouver sous la forme d’un léger contact avec un muret de protection ! Cela ne m’a pas empêché de décrocher deux 4èmes places pour le départ des courses 1 et 3. » Conscient de la difficulté de dépasser sur ce circuit urbain qui rappelle celui de Monaco, Gabriel attaquait dès le départ de la course 1 pour s’emparer de la 3e position et maintenait ensuite ses adversaires à distance grâce à une bonne vitesse – moins de 0,3 » du meilleur temps – et à a constance dans l’effort. Un vent de folie soufflait sur la course 2 et sa grille inversée pour les 10 premiers. Gabriel faisait preuve de beaucoup de sang-froid dans toute cette agitation. « Je suis remonté de la 8e à la 5e place, mais Laaksonen était très virulent derrière moi et il a fini par nous mettre dehors. Heureusement, je n’ai perdu que 2 places et comme j’étais un des plus rapides, j’ai pu revenir en 4e position à la faveur des fautes commises devant moi. Le podium était jouable sans l’incident du 9e tour. » La course 3 a permis à Gabriel Aubry de monter une seconde fois sur le podium de Pau. Cantonné à la 4e place en début de course, il tentait de se montrer dans les rétroviseurs de Giuliano Alesi mais devait attendre le restart, après une intervention de la voiture de sécurité, pour saisir l’unique opportunité de dépasser son rival avant de le distancer nettement. Gabriel peut se réjouir d’un bilan extrêmement positif au terme de ce Grand Prix de Pau, puisqu’il est remonté dans le top 5 du Championnat de France de F4 à la suite de ses deux podiums, tout en ayant montré une constance remarquable et une vitesse convaincante sur un circuit particulièrement difficile.

Communiqué Kartcom / © Photos KSP – Guillaume Veuve

3

Course 1

4

Course 2

3

Course 3