Gabriel Aubry | PAUL RICARD – FRANCE | EURO-CUP – 2016
15187
post-template-default,single,single-post,postid-15187,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Paul_Ricard - Belgique - Gabriel Aubry - Gabi Aubry - Formule Renault 2.0 - Tech1 -

PAUL RICARD – FRANCE | EURO-CUP – 2016

Superbe perf pour la rentrée des classes !

Après la traditionnelle trêve estivale, les concurrents de l’Eurocup FR 2.0 avaient rendez-vous dans le sud de la France, plus précisément sur le circuit Paul Ricard, pour l’avant dernière manche de la saison. Handicapé d’abord par des problèmes électroniques puis mécaniques lors des deux séance d’essais libres, Gabriel signait tout de même les 8e et 4e chronos en qualifications.En course, malgré un excès d’optimisme dans la 1e manche, il s’offrait dans la seconde, sa plus belle performance de la saison en terminant à la 4e place scratch, et au 2e rang des rookies. Après des essais libres difficiles, Gabriel améliorait lors des qualifications. En effet, une panne électronique le privait pratiquement de roulage dans la 1e session, et la deuxième ne lui permettait pas de travailler correctement son set up, en raison de problèmes mécaniques. Lors des essais qualificatifs, il se classait 8e et 4e. En course 1, après une petite erreur dans les premiers tours, il pointait en 7e position, puis faisait les frais de la bagarre du top 5 et retrogradait à la 8e place. il s’accrochait ensuite avec un concurrent … et un passage obligé par les stands le classait au final 15e sous le damier. En course 2, Il perdait de nouveau une place dans le 1e tour. Alors 5e et ne réussissant pas à doubler il devait se contenter de cette position, jusqu’à ce qu’ à 3 tours de la fin, son prédécesseur Harrisson SCOTT parte à la faute dans le virage du Beausset, lui laissant la 4e place sur un plateau d’argent, presque sous le damier !

 
Gabriel Aubry – Pilote Tech1 Racing :  » Je suis très content de ce week-end parce qu’il y a pas mal de points positifs ! Par exemple, les départs … qui étaient devenus au fil des courses un vrai problème. Il reste bien entendu, toujours quelques parties à améliorer, comme la vitesse de pointe en course pour aller chercher un podium, mais les objectifs et l’envie de travailler sont plus que jamais présentes ! J’ai hâte d’être dans quinze jours au Nurburgring pour le Championnat NEC FR 2.0 ! « 

 

Communiqué Gabi Aubry / © Photo DPPI

15

Course 1

4

Course 2