Gabriel Aubry | SPA – BELGIQUE | NEC – 2016
15184
post-template-default,single,single-post,postid-15184,single-format-standard,cookies-not-set,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,hide_top_bar_on_mobile_header,qode-theme-ver-10.1.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.0.1,vc_responsive
Spa - Belgique - Gabriel Aubry - Gabi Aubry - Formule Renault 2.0 - Tech1 -

SPA – BELGIQUE | NEC – 2016

Pourtant, la perf’ était la …

Pour sa 1e année en EUROCUP FR 2.0, Gabriel Aubry avait prévu de s’octroyer quelques piges en FR 2.0 NEC, toujours au sein du Tech 1 Racing. Ce week-end, c’est sur le célèbre tracé des Ardennes Belges, en ouverture d’une des plus belles courses d’endurance au monde « Les 24H de SPA », qu’il avait rendez-vous. Dès les essais libres, la progression de Gabriel était perturbée par une sortie de piste et une météo très capricieuse ! Il se classait respectivement 11e et 17e dans les deux manches du week-end. Après des essais libres compliqués suite à la violente sortie de piste de Gabriel dans la 1e séance, et son forfait dans la 2e, il devait aborder les qualifications directement dans le vif du sujet ! Réunis en une seule session (20/5/20), les essais qualificatifs ne laissaient pas le temps aux concurrents de s’exprimer avec 6 intérruptions avec drapeaux rouges. Le pilote des Yvelines ne trouvait donc pas de tour clair sur les deux séances et ne pouvait faire mieux que les 17e et 19e chronos. Pour la course 1, parti 17e sur la grille, il remontait 11e, malgré une pluie diluvienne qui rendait très difficile la visibilité et les dépassements. Dans la seconde, le samedi matin, Gabriel qui faisait du coup ses 1e tours de roues du week-end sur le sec, gagnait 3 places et terminait 16e sous le damier.

 
Gabriel Aubry – Pilote Tech1 Racing :  » Un week-end compliqué et décevant mais je ne dois rien lâcher et garder le moral ! Mon objectif est d’apprendre et de me rapprocher au maximum des podiums. Mes participations sur le championnat NEC me permettent d’apprendre les tracés les plus piégeux de ma saison d’Eurocup, et Spa en fait partie. Effectivement, cela en valait la peine car c’est un circuit à la fois technique et rapide, où les erreurs ne pardonnent pas ! J’en ai d’ailleurs fait les frais lors des essais libres… Suite à une erreur je pars violement à la faute et l’équipe n’a malheureusement pas pu réparer la voiture à temps pour la séance suivante. Pas facile dans ces conditions de bien bosser en qualifs surtout que les séances étaient entrecoupées de 6 drapeaux rouges au total… Mais je sentais que la performance était là, le rythme était bon, et je gagne d’ailleurs 6 places dans la première course et 3 dans la seconde, même si la course 1 était apocalyptique avec de violentes pluies ! Je remercie l’équipe Tech1 Racing et tous mes mécaniciens, qui ont vraiment bien bossé sur l’auto, malgré un week-end compliqué… Rendez-vous maintenant fin aout sur le Paul Ricard, un site que j’affectionne particulièrement !  »

Communiqué Gabi Aubry / © Photo DPPI

11

Course 1

16

Course 2